En bref - Vallée de la Bruche

Trains en retard : la CGT dénonce

Les récentes mises en cause des personnels de la SNCF dans les retards des trains sur la ligne de la vallée de la Bruche ont incité la CGT Cheminots à apporter un certains nombre de précisions sur ces incidents.


« Si les raisons sont multiples, matériels et infrastructures en panne, les cheminots n'ont eu de cesse d'attirer l'attention des dirigeants de l'entreprise sur ces faits sans qu'aucune suite n'ait été donnée », écrit le syndicat, pour qui « la maintenance des matériels, l'entretien courant des infrastructures ont été mis à mal par les suppressions d'emplois dans les ateliers de maintenance et à l'équipement ».


Il dénonce également « le montage des roulements » (Ndlr, roulement des conducteurs au centre du conflit de décembre dernier) réalisé « sans tenir compte des réalités du terrain ». Le syndicat lance en outre un appel à une mobilisation pour la manifestation prévue jeudi à Paris et visant ! à demander « des moyens humains matériels et financiers » pour la SNCF.

© Dernières Nouvelles d'Alsace - 6.2.2007