Communiqué de presse

Communiqué de presse

Bruche Piémont Rail (association pour la défense et la promotion des lignes
ferroviaires du Piémont et de la Bruche) a pris connaissance, dans la presse
régionale, de la décision du Conseil Régional de mener une expérience de
suppression des contrôleurs dans les trains sur la section de ligne
Strasbourg - Molsheim.


Cette décision nous interpelle sur deux points:

1 - Sur la forme - après avoir prôné la concertation  avec les usagers en
mettant en place des comités de lignes qui ont jusqu'ici pas mal fonctionnés
si on se réfère aux résultats obtenus (augmentation importante de l'offre et
de la fréquentation), le conseil régional semble vouloir changer de cap et
imposer ses dictats. En effet, plus de réunions depuis plusieurs mois, pas
de réunion du comité de ligne. A quelques mois du nouveau service d'hiver
les membres de ce comité  (élus locaux et représentants des usagers)
auraient pu être  informés de cette expérimentation.

La question de la suppression des contrôleurs  dans les trains nous semble
suffisamment importante et préoccupante pour nécessiter une concertation
avec les représentants  des usagers sauf à vouloir passer en force.....!


2 - Sur le fond - après avoir supprimés les cheminots dans les gares on veut
à présent les supprimer dans les trains laissant ainsi les voyageurs livrés
à eux même. Que se passeras-t-il en cas d'incidents ou d'accidents? Qui
s'occupera de la sureté et de la sécurité des voyageurs? Suite à des
incidents ou accidents,  certaines régions demandent à la SNCF de rééquiper
les trains d'un contrôleur, le Conseil Régional d'Alsace prend une lourde
responsabilité en mettant en jeu la sureté et la sécurité des voyageurs sans
parler de la fraude qui risque de s'accentuée.

Bruche Piémont Rail a sondé ses membres et de nombreux usagers, une grande
majorité se dégage contre cette mesure. Bruche Piémont Rail demande une
meilleure prise en compte de la sureté et de la sécurité dans les transports
publics et dans les trains en particulier. Elle appelle tous les usagers à
prendre en compte cette nouvelle menace et à soutenir toute action pour
s'opposer à cette expérimentation.


Publié dans les Dernières Nouvelles d'Alsace  Mercredi 24 septembre 2008